retour au sommaire  n43

EDITO

J'avais l'intention de vous faire un édito intitulé "De l'art et du cochon", histoire de "régler" un différent qui m'oppose à Golfech sur ce qu'est l'art et sur ce qu'est un barbouillage hâtivement réalisé sur 4 corps dénudés et qui a été présenté comme l'événement de l'année. Finalement cela eut été trop d'honneur pour le dit barbouillage. Alors j'en reviens à notre bon vieux trimestriel et à l'asso.

Du nouveau ! Le trimestriel d'abord : il y a quelques années, nous avions une rubrique intitulée "Grafffitis" qui parlait des B.D. nouvellement parues. C'é tait Richard, ancien propriétaire de Fontgrise, qui tenait la rubrique. Un mé chant sort a voulu que Richard ne puisse plus la tenir. C'est donc Valérie, son épouse , qui reprend le flambeau avec "Dingue de bulles, la galère", Valérie est par ailleurs une spécialiste, puisqu'elle a ouvert au quartier du Château, rue Sully, un magasin spécialisé dans la B.D. "Bull'Dingue". Soyez indulgents pour elle, c'est la première fois qu'elle se lance dans ce travail d'écriture et je crois qu'elle a un peu peur.

La couverture, non, elle n'est toujours pas en papier glacé quadrichromie. Mais Jean No et moi, nous ne devrions plus passer des heures à fouiller dans nos archives pour trouver un truc qui puisse faire la une. Didier, qui faisait déjà notre dos, veut bien se charger de la couverture.

Pour le reste, des habitués, Poulpos avec un nouveau illustrateur Christophe, (nous espérons retrouver un jour dans nos pages Marc, dont nous appréciions le style) Jean No, le Zèbre, J. Piques et le petit nouveau Jean François Le Goff qui récidive avec une "adaptation" de Hugo. Golfech sera encore le grand absent de ce numéro, mais cela ne veut pas dire qu'il se désintéresse de l'asso. Au contraire.

Il galère sur le montage d'un site internet qui a déjà un nom : "www.gueuledebois.org"
qui devrait être partiellement opérationnel mi-octobre. Nous avons une adresse e.mail également : gueule@free.fr. Il travaille également sur l'édition 2001 du CALENDARI, qui doit également sortir fin octobre-début novembre.

Nous avons également plusieurs projets d'édition, entre autres, nous aimerions éditer la première partie du feuilleton EN VERT ET DAMNATION sous forme d'un petit livre (si Poulpos est d'accord. Es-tu d'accord ?).

Sur le plan pratique, l'asso a fait un investissement qu'elle espère ne pas regretter ; c'est un peu lourd au départ, mais cela devrait dans l'avenir nous amener à de sérieuses économies dans notre budget impression : il s'agit de l'achat d'un duplicopieur ; pour les ignorants, c'est comme la roneo à alcool de votre école , mais il n'y a plus d'alcool et la qualité n'est pas très éloignée de celle d'un photocopieur, avec un coût copie bien moindre. Donc, ce journal devrait inaugurer notre machine.

Pour ceux qui désireraient participer d'une manière ou d'une autre au prochain "trimestriel", bouclage le 20 décembre, sortie pour le nouveau millénaire et les bons vœux.

Marie Claire